un beau texte transmis par Claude, intermittent du spectacle

samedi 23 septembre 2006
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 13%

La clandestinité, de façon non exhaustive :

Cela peut vouloir dire la peur de prendre le métro de peur d’être contrôlé(e), s’imposer de se terrer chez soi, s’imposer des longues marches à pieds là ou il faut 10 mn en métro pour se rendre dans une administration (par exemple).

Cela peut vouloir dire l’impossibilité de faire appel à l’aide pour les personnels domestiques (dont l’usage se développe de part le monde y compris en Europe) en cas d’abus de la part des maîtres de maison.

Cela peut vouloir dire être sensible à toutes sortes de pression, de chantages ...vivre avec la peur, la culpabilité, voir des choses simples se transformer en choses compliquées insurmontables....le mieux étant d’écouter les personnes sans papiers en parler elles-mêmes. Devoir vivre dans l’ombre comme si la lumière était un privilège réservé.

C’est vivre dans le non droit....Voilà ce que Mr Klarsfeld conseille gentiment...Non pas de
combattre des lois injustes mais d’en subir le joug.

Il est vrai que le risque existe de voir les personnes qui se sont déclarées en préfecture être expulsées. Le risque existait déjà avant. En imputer la responsabilité à l’initiative de la mobilisation du Réseau RESF est une infamie pour tenter de dresser les familles sans papiers contre ce collectif d’associations, tenter de masquer les véritables problèmes :

- une politique d’immigration injuste,

- des guerres et la misère qui couvrent la planète,

- l’intolérance qui se fait reine,

- l’argent qui se fait roi...

Il est troublant de voir la France qui a déplacé des millions d’Africain(e)s pendant la traite, et a fait travailler enchaînées des centaines de milliers de personnes pour le plus grand bonheur de son économie, considérer des personnes qui se déplacent librement pour travailler comme
dangereuses et criminelles.
Est ce le fait qu’elles ne portent pas de chaînes qui les rendent dangereuses ?
La clandestinité n’est elle pas un moyen de leur en accrocher ?

Que reproche Mr Klarsfeld à RESF ?

- D’avoir utilisé des moyens moins désespérés que les grèves de la faim pour lutter ? (grève de la faim utilisée depuis des années par les sans papiers pour tenter de se faire entendre d’un pouvoir cynique et sourd).

- D’avoir participé et contribué à la naissance d’un vaste mouvement d’opinion ?

- D’avoir suscité débats et réflexions sur la situation des sans papiers ?
- D’avoir permis à un grand nombre de personnes de pouvoir témoigner de leur solidarité concrète avec les sans papiers ?

- De les avoir présentés comme des hommes et des femmes et non comme des numéros ?

- Que proposera Mr Klarsfeld comme prochain moyen d’action ?
L’immolation par le feu ?

Claude.


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois