Scolarisation des élèves en situation de handicap : respecter les engagements !

lundi 13 juin 2005
popularité : 17%

La loi du 11 février 2005 a consacré le principe d’inscription dans l’établissement scolaire le plus proche de son domicile de « tout enfant, tout adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé » et plus généralement celui de sa scolarisation « chaque fois que possible » en milieu ordinaire.

Par cette loi, l’État s’est engagé, dans son domaine de compétence, à « mettre en place les moyens financiers et humains nécessaires ».

La FSU et ses syndicats, tout en signalant les insuffisances de ce texte, ont porté ces exigences aux côtés d’autres organisations syndicales de l’éducation et des associations du handicap, notamment pendant la période de discussion de la loi au Parlement.

Alors que s’ouvre la période d’inscription pour la rentrée scolaire 2005 - 2006, des milliers de familles, d’élèves, écartés jusqu’à présent de la scolarisation, attendent que les discours se traduisent en actes.
De leur côté, les personnels de l’éducation attendent d’être aidés et appuyés concrètement.
La responsabilité de tous les acteurs de l’éducation est grande : il ne faut pas décevoir cette attente légitime des familles, et pour cela développer et améliorer les conditions matérielles et humaines, la formation et les accompagnements nécessaires pour rendre effectif ce droit à la scolarisation.
A l’occasion des Etats Généraux du Handicap, qui se sont tenus le 20 mai dernier à l’initiative du Conseil National Handicap, et auxquels elle a participé, la FSU formule deux revendications urgentes sous forme de principes :

- Que la scolarisation d’un élève en situation de handicap soit, a priori, accompagnée. Cet accompagnement concerne tout autant les équipes pédagogiques concernées que l’élève lui-même, en fonction bien sûr de leurs besoins respectifs.

- Que l’accès à une information et à une formation soit garanti pour ces mêmes équipes.

La FSU demande également le développement de tous les dispositifs de nature à favoriser une scolarisation de qualité pour les enfants ou adolescents présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé (SESSAD, Services d’auxiliaires de vie scolaire, dispositifs collectifs d’intégration...).


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois