Poursuivre avec obstination

mercredi 15 avril 2009
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 11%

Vous trouverez ci-dessous les deux motions votées lors de l’AG des personnels du 14 avril, et le communiqué (syndicats et associations) du 10 avril qui nous invite à tenir bon et poursuivre notre mouvement pour une université publique, de qualité et accessible à tous ceux qui le souhaitent.

Venez nombreux à la manifestation à Lille jeudi 16/4, 14h30, Porte de Paris !

Plus d’infos : http://greve.univ-lille1.fr/index.php?title=Manif-16-avril

Motion générale

L’AG des personnels de Lille 1 réunie le 14 Avril 2009 se félicite de l’annulation des chaires mixtes et des déclarations des directeurs de laboratoire.

Elle considère que le gouvernement est responsable de la situation actuelle et qu’il n’appartient qu’à lui de la régler en abrogeant la loi LRU. Quant à l’organisation des examens, nous nous étonnons que Mme Pécresse s’inquiète de notre capacité à les organiser en toute autonomie.

Devant l’immobilisme total dont fait preuve le gouvernement face aux revendications du mouvement, l’AG de Lille I appelle tous les personnels à continuer la grève active sous toutes ses formes avec des ponctuations fortes :

- jeudi 16 avril : Manifestation Vive la Recherche !

Porte Paris à Lille, 14h30

- lundi 27 avril : 9ème Coordination Nationale des Universités

- du 25 au 29 avril : contre-sommet européen contre le processus de Bologne et manifestation à Louvain en Belgique,

- vendredi 1er Mai : participation massive aux défilés unitaires et interprofessionnels.

L’AG des personnels appelle à la poursuite de la rétention des notes et à la non tenue des jurys.

Motion relative à l’évaluation

- Considérant que la remise en question des évaluations et de leurs critères est au coeur de la lutte menée par la grève active de Lille ,

- Considérant que la transmission et la création de savoirs et de connaissances est au coeur de notre lutte contre la LRU et pour une université qui demeure un lieu intellectuel collectif,

L’AG de Lille I constate que la tenue habituelle des examens dans leur forme classique et dans le calendrier initial n’est déjà plus envisageable.

Nous avons besoin de temps pour organiser la transmission des savoirs ainsi qu’une réflexion collective sur l’université à laquelle nous aspirons et le type d’évaluation que nous souhaitons voir mettre en oeuvre. Quant à la forme et au calendrier des examens, ils seront subordonnés au débat à venir entre enseignants, enseignants-chercheurs et étudiants.

Nous demandons la reconduction sans conditions de toutes les bourses et aides aux étudiants l’année prochaine en raison de la situation exceptionnelle.

Une fois nos revendications satisfaites, nous mettrons tout en oeuvre pour permettre la validation des diplômes.

Communiqué intersyndical : Poursuivre avec obstination

Après 10 semaines de mobilisation dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les personnels et les étudiants ne baissent pas les bras. Ils continuent à se mobiliser.

En témoignent les manifestations du 8 Avril, les rondes des obstinés à Paris et en province, etc.

Le gouvernement a dû concéder quelques mesures comme le financement des 225 postes supprimés au budget 2009 dans l’enseignement supérieur sous forme de crédits ou l’annonce de l’absence de gel d’emploi dans l’enseignement supérieur en 2010 et 2011, la répartition 50-50 des promotions des enseignants-chercheurs entre le CNU et l’établissement , des épreuves de concours de recrutement des enseignants de 2010 comme en 2011 (mais pas l’année post concours), la remise au concours de postes de chercheurs des organismes gelés par les chaires. Mais il ne cède pas sur le cœur des revendications solidaires de la communauté scientifique et universitaire. Depuis le début, le mouvement s’oppose à la politique du gouvernement, mettant de plus en plus en évidence la nocivité de la loi LRU et du Pacte Recherche.

Il porte comme exigences :

- le retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs et du projet de contrat doctoral,

- le retrait de l’actuel projet de réforme de la formation et des concours des enseignants, ainsi que l’ouverture de négociations pour une tout autre réforme,

- la restitution des emplois supprimés ; la définition d’un plan pluriannuel de créations d’emplois,

- l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche.

Bien au contraire, le gouvernement tente de susciter des tensions entre étudiants et personnels et d’instrumentaliser la question des examens du semestre pour affaiblir la mobilisation. C’est le gouvernement qui porte la responsabilité de la poursuite du mouvement.

Les organisations sous signées dénoncent la brutalité de la répression visant les personnels et les étudiants, qui a déjà conduit à plusieurs blessés et fait peser de lourdes menaces sur certains manifestants. Elles s’opposent aux violences qui se produisent dans les universités.

Les organisations sous signées appellent à poursuivre la mobilisation. D’ores et déjà, elles invitent tous les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à :

- participer aux rondes des obstinés, en impulser dans toutes les villes universitaires investir l’espace public le mardi 28 avril (cours publics, initiatives diverses comme des lectures de livres, des projections de films, rassemblements, manifestations, …)

- envoyer des délégations à la manifestation du 28 avril au contre-sommet de Louvain au moment de la conférence européenne ministérielle pour « évaluer les progrès accomplis et les nouvelles mesures à mettre en place » dans le cadre du « processus de Bologne » sur l’enseignement supérieur-recherche,

- préparer dès à présent la participation massive de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans les manifestations du 1er Mai à Paris et en province.

le 10 avril 2009

Signataires :

FSU (SNESUP – SNCS - SNEP - SNASUB) ; CGT (SNTRS – FERC Sup) ; SGEN-Recherche-EPST ; Solidaires (Sud Recherche EPST – Sud Education) ; SLR ; SLU ; UNEF


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois