Non au saccage des lycées professionnels et de la formation des jeunes

lundi 17 décembre 2007
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 17%

Académie
de Lille


 

Non au saccage des Lycées Professionnels

et de <st1:PersonName
ProductID="LA FORMATION DES" w:st="on">
la Formation des
jeunes.



 

Le
ministère a décidé de supprimer les sections BEP pour les transformer en Bac
Pro 3 ans : cela aura des conséquences négatives pour les élèves comme
pour les personnels.

Aucune
concertation n’a eu lieu avec les partenaires syndicaux : c’est une décision
autoritaire du gouvernement contrairement à ce qui est affiché dans la presse.


 

Pour
les élèves,

car si certains peuvent suivre un cursus de bac pro, ils sont très nombreux à
devoir d’abord être remotivés pour et par un BEP avant d’envisager la préparation
du Bac Pro (même si la situation est un peu différente entre le secteur
tertiaire et le secteur industriel).


 

Les
élèves actuellement en CAP sont issus majoritairement de SEGPA : ils ont
besoin d’une pédagogie adaptée et très individualisée. L’arrivée d’un
nouveau public (celui issu du collège qui ne pourra pas suivre ou ne voudra pas
se lancer dans une formation Bac Pro 3 ans) ne risque-t-elle pas d’augmenter
la taille des classes, particulièrement en enseignement général ?

Et
lorsque 2 sections de BEP existent en parallèle pour une seule de Bac Pro,
l’une des deux va-t-elle complétement disparaître … ?


 

Pour
les personnels,

passer de 4 ans à 3 ans de formation conduira inévitablement à de très
nombreuses suppressions de postes. Le dernier arrivé dans un LP risque d’être
touché par une mesure de carte scolaire ou devra effectuer un complément de
service dans un autre établissement.

Muter
deviendra hasardeux, car le muté est toujours le dernier arrivé sur un siège
éjectable ! La pyramide des âges des personnels et les départs à la
retraite attendus ne permettront pas de tout gérer « en douceur » : de
nombreux collègues prolongent déjà au delà de 60 ans faute d’avoir
l’ensemble de leurs annuités.


 

.A
ce jour, la politique rectorale est inconnue des représentants des personnels.
Ce qui filtre par certains corps d’inspection et chefs d’établissements,
c’est qu’il faut mettre en concurrence les établissements pour mieux se
positionner : c’est absolument inacceptable.

Le
Service Public d’Education ne doit pas rentrer dans cette logique.

Il
doit accueillir tous les jeunes qui souhaitent se former dans les lycées
professionnels publics.


 

LES
ORGANISATIONS SYNDICALES

APPELLENT
LES PERSONNELS A
LA GREVE



JEUDI
20 DECEMBRE

MANIFESTATION
à LILLE  PORTE DE PARIS à 14H30


S.N.U.E.P-fsu
38
boulevard Van Gogh, 59650 –
Villeneuve
d’Ascq


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois