L’ Intersyndicale Education 59-62 vous invite à un débat public

samedi 29 septembre 2007
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 18%

 

 

L’Intersyndicale Education 59-62 

(FSU, UNSA, SGEN-CFDT, FERC-CGT, SNFOLC, SUD, SNETAA, SNCL)

l’UNEF et SUD étudiant,

la FCPE

vous invitent à un débat public :

 

 

Ensemble pour un meilleur 

service public d’éducation

 

Vendredi 5 octobre à 18h30

Amphithéâtre Jean ZAY

IUFM, rue du temple, ARRAS

 

 

 

En débat :

4 Bilan de la rentrée (premier et second degré, Université)

4Conséquences des mesures annoncées par le gouvernement (restrictions budgétaires) « accompagnement éducatif », suppression de la carte scolaire, intégration des élèves handicapés, réformes des horaires et des programmes, réforme de l’enseignement supérieur…etc.)

4Comment organiser la mobilisation ?

 

Communiqué (17 septembre 2007) de l’intersyndicale Education 59-62 : FSU, UNSA, SGEN-CFDT, FERC-CGT, SNFOLC, SUD, SNETAA, SNCL

Les personnels de l’éducation nationale, nombreux lors de la manifestation du 12 septembre, ont confirmé les difficultés de la rentrée marquée par les suppressions de postes d’administratifs et d’enseignants dans le 2nd degré (Collège, SEGPA, Lycée, LP) et la pénurie d’enseignants dans le premier degré. Très souvent, et particulièrement dans les collèges, les classes sont surchargées. Les conditions de travail des personnels se sont dégradées avec la multiplication des services partagés. Partout les heures supplémentaires se multiplient, imposées sous la pression de l’administration, alors que les heures postes supprimées au titre du décret de Robien abrogé n’ont pas été restituées

De l’école maternelle au lycée, les risques sont réels de ne pouvoir assurer les remplacements d’ici quelques semaines. Les premières difficultés sont d’ailleurs signalées avec des classes sans enseignants.

Cette rentrée est également marquée par les difficultés d’affectation d’un grand nombre d’élèves dans les établissements scolaires. L’assouplissement de la carte scolaire a permis l’accroissement des dérogations, de nouveaux flux vers le privé et des tensions dans les établissements jugés difficiles.

Il est donc indispensable de poursuivre la mobilisation pour obtenir la restitution des moyens prélevés au titre du budget 2007.

L’intersyndicale estime qu’il est tout aussi nécessaire d’entamer la mobilisation pour empêcher une nouvelle dégradation l’an prochain. Si le budget 2008 entérine la volonté du gouvernement de supprimer 22 700 postes de fonctionnaires dont 11 200 pour l’Education nationale, le service public d’éducation serait gravement mis en danger.

Elle appelle donc l’ensemble des personnels à se mobiliser pour obtenir un autre budget qui prenne en compte les besoins du système éducatif, permette la réussite de tous les élèves, rompe enfin avec la logique d’austérité et de suppressions de postes et de réduction de la dépense publique. Il doit permettre de répondre à nos revendications sur les créations de postes, les salaires, l’amélioration des conditions de travail et la défense de nos statuts, garants de l’indépendance des fonctionnaires et de l’égalité de traitement à travers l’ensemble du territoire, statuts gravement remis en cause par le Président de la République,

L’intersyndicale appelle à la grève à la mi-octobre dans le cadre des décisions d’action décidée au niveau national.

Consciente de l’importance de la mobilisation de tous les acteurs pour la sauvegarde de l’école, elle organisera le vendredi 5 octobre 2007, à Salle Delory Bourse du Travail à Lille 18h30 et à Arras Amphithéâtre Jean ZAY IUMF à 18h30, des réunions publiques où seront invités l’ensemble des organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens, les associations de parents d’élèves, les associations populaires et les représentants des partis politiques.

L’intersyndicale de l’éducation est consciente de la gravité des attaques portées contre les droits des salariés. Elle affirme donc sa solidarité active sur la question des retraites, mais aussi son attachement à une sécurité sociale offrant à tous un accès égal à la santé.

 


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

2 septembre 2012 - Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62
Tel-Fax : (...)