Exigeons le retrait de la Loi Besson ! Manifestation : samedi 29 janvier - 15h Place de la République - Lille

mercredi 12 janvier 2011
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 26%

Collectif régional contre le projet de loi Besson.

contact : contrelaloibesson.npdc@gmail.com web :

http://www.contrelaloibesson.org

Signataires : Les Alternatifs, Cimade, CSP59, Collectif d’Aide aux Sans-Papiers d’Arras, CSUR, Les Flamands Roses, Fraternité Migrants
Angres, FSU 59/62, Gauche Alternative Lille, Gauche Unitaire Lille, GDALE-CGA,GRIAM, LDH Nord Pas-de-Calais, MJCF 59, MRAP
Nord Pas-de-Calais, NPA Lille, Parti de Gauche Lille Métropole, RESF 59-62, SALAM, SUD éducation 59/62, SUD étudiant-e Lille, Terre
d’Errance Norrent-Fontes, T’OP ! Théâtre de l’Opprimé, Turbulences Sociales, UL CNT Lille, Les Verts Nord Pas-de-Calais.

Après son adoption par les députés en octobre, la Loi Besson doit être discutée au Sénat dans les prochaines semaines. Cette cinquième loi sur l’immigration en 7 ans s’inscrit dans une longue période de régression des droits et des conditions d’accueil des étranger-e-s en France.

Dans un contexte où les gouvernements européens, et le nôtre en particulier, doivent faire face à des difficultés financières et à une popularité en baisse, quoi de plus simple que de désigner les étranger-e-s comme boucs émissaires des maux qui frappent la société ?

Insinuer que l’immigration met en péril " ’l’identité nationale", et qu’elle entraîne la délinquance : nous avons vu cette logique à l’oeuvre cet été avec la stigmatisation des Gens du Voyage et des Roms. Ces amalgames guidaient déjà le projet de Loi Besson, présenté en Conseil des Ministres fin mars 2010.

Le projet de loi prévoit qu’un étranger interpelé devrait passer 5 jours en rétention (2 actuellement) avant que la justice puisse statuer sur la légalité de l’arrestation et du placement en rétention. Garde à vue com prise, il pourrait donc se passer une semaine sans que la personne enfermée ne voie un juge. La rétention pourrait être prolongée deux fois de 20 jours (soit un total de 45 jours, contre 32 actuellement) si l’expulsion est longue à organiser.

Pourtant, 89% des expul sions sont réalisées dans les 17 premiers jours de rétention : prolonger la rétention n’est donc pas utile. On comprend que l’objectif est surtout de punir les étranger-e-s en situation irrégulière et leur faire peur. Ce qui est encore accentué par la possibilité pour le pré fet de décréter, en plus de l’expulsion, une interdiction de retour sur le territoire français pour une durée pouvant atteindre 5 ans.

Toutes ces mesures sont de véritables encouragements à la clandestinité, puisque la volonté de régularisation et l’accès à la justice sont gravement
entravés.
Nous ne saurons jamais combien les dernières lois ont fabriqué de sans-papiers. Ces personnes se retrouvent sans aucun droit, pourtant tous et toutes participent à la vie de la collectivité, et pas seulement en payant des impôts et des cotisations sociales. Faire des étranger-e-s d’éternels suspects, toujours tenus de se justifier et de filer doux face
à l’administration (cette loi conditionne aussi les renouvellements de titres de séjour au res pect des "valeurs fondamentales de la République" et à l’assiduité aux "formations civiques et linguistiques") et à leurs employeurs, les oblige à accepter les pires conditions de logement, d’emploi, etc., ce qui au final rejaillit sur les droits de tous et toutes !

Le projet de loi crée également les "zones d’attente spéciales" afin d’empêcher le "pointillisme procédural" dont s’est plaint le ministre après les libérations des Afghans interpelés dans la “Jungle” de Calais et des Kurdes débarqué-es sur une plage corse. Ces zones permettront de retenir les person nes entrées sur le territoire pour les expul er au plus vite : le temps de juger leur demande d’asile "manifeste ment infondée" sans leur donner droit aux condi tions normales d’accès à l’asile (délai pour rassembler de la documentation, autorisation provisoire de séjour et accueil en Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile pendant l’instruc tion, délai de 30 jours de recours).

Exigeons le retrait de la Loi Besson !

Suite à son passage à l’Assemblée, le projet de loi inclut de nouvelles mesures :

- déchéance de la nationalité pour les personnes naturalisées
meurtrières de policiers et gendarmes

- mariages “gris” passibles de 7 ans d’emprisonnement et
30.000 euros d’amende

- Les employeurs "de bonne foi" d’étrangers sans titre de
séjour ne seront pas poursuivis sur le plan pénal pour des recrutements
illégaux

- restriction massive du droit au séjour pour raisons de santé

Mobilisons-nous contre ce projet de loi xénophobe !et pour le retrait des Accords de Dublin 2

- la Régularisation de tous les sans-papiers

- la Liberté de circulation et d’installation - une véritable application du droit d’asile

Manifestation : samedi 29 janvier - 15h Place de la République - Lille

projection-débat

Discussion suivie du film "Come un Uomo sulla Terra" (Italie, 2008, 60’). Ecrit à la première personne, Come un Uomo sulla Terra évoque le sort des migrants africains de passage en Lybie. Sur la route des Africains
de l’Est vers l’Europe, la Lybie a signé avec l’Europe, et notamment l’Italie, des accords visant à ralentir les flux migratoires et à réprimer durement les migrants

MERCREDI 19 JANVIER à partir de 19h30

à L’Univers - 16 rue Danton - Lille Métro Pte de Valenciennes

Entrée libre – tables d’information – buvette
19h30 ouverture - 20h discussion - 21h30 projection

ci-dessous : l’appel du collectif, le Flyer de la projection-débat et les voeux que le préfet ne prononcera jamais (au format PDF)


Documents joints

projection -débat
les voeux...
appel

Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois