COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNUASFP-FSU

vendredi 23 janvier 2009
popularité : 17%

Les mesures présentées ce jour, jeudi 22 janvier 2009, par Xavier Darcos, Ministre de l’Education Nationale, annonçant le recrutement de 5000 « médiateurs de la réussite scolaire », sous contrats aidés, indignent les Assistants Sociaux de l’Education Nationale.

Les Assistants Sociaux exercent leurs missions dans les établissements scolaires avec des moyens dérisoires, moins de 2800 postes sur l’ensemble du territoire. Une de leurs missions est de prévenir l’absentéisme en lien avec tous les acteurs de la communauté éducative, et de lutter contre le décrochage scolaire, dans le cadre de la prévention et la protection de l’Enfance.

La politique pronée par le Ministre rappelle les expériences tentées antérieurement : grands frères, emplois jeunes, médiateurs sociaux, mères relais, qui ont démontré leur inefficacité. Ces « médiateurs », personnels sous statut précaire, non formés, non qualifiés, recrutés sur les quartiers dits de relégation sociale, apportent une solution simpliste et opportuniste pour relancer le « Plan Espoir Banlieue ». Cette réponse inadaptée ne correspond pas aux besoins d’accompagnement des familles et de leurs enfants en voie de déscolarisation.

Les problématiques liées à l’absentéisme se révèlent beaucoup plus complexes que ce que peut penser ou afficher notre Ministre. Cette mesure improductive ne fera que complexifier le travail des personnels de l’Education Nationale, comme si les bonnes intentions et les bonnes volontés suffisaient à régler des problématiques sociales, et éducatives, vécues par les jeunes et leurs familles !
Notre profession est soumise à des règles déontologiques qui garantissent aux élèves et à leurs familles des méthodes d’interventions respectueuses de leur vie privée.

La multiplicité des dispositifs de vitrine et le recrutement de personnels sous qualifiés et précaires pour régler les questions liées à la jeunesse, montrent à quel point le secteur social et éducatif est délaissé par les politiques. Seule se manifeste la volonté d’encadrer, de stigmatiser les jeunes par des politiques toujours plus sécuritaires et répressives.

L’Etat doit prendre ses responsabilités face à la jeunesse et donner les moyens à l’ensemble de ses services publics pour répondre à la hauteur de ses ambitions.

C’est pourquoi, le SNUASFP-FSU appelle depuis de nombreuses années, à des créations de postes d’assistants sociaux au sein de l’Education Nationale, personnels qualifiés pour répondre aux problèmes sociaux et éducatifs.

Contact SNUASFP-FSU
Guilaine GEFFROY : 06.17.01.23.59
Samuel DELEPINE : 06.70.46.64.60


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois